Romain Pinsolle, album

Romain Pinsolle, album

Quatre ans après la séparation de Hangar, le rockeur dégingandé Romain Pinsolle revient sur le devant de la scène avec un premier album solo enlevé à souhait

Dandy et fin guitariste, Romain Pinsolle est aussi un excellent chanteur, on parie que son album va l'installer durablement dans le paysage français.

Romain Pinsolle, Soleil Oblique Records

Romain Pinsolle, Soleil Oblique Records

Autant en prendre le pli tout de suite : vous voilà face à un sale gamin. Imaginez un bar bondé, il est tard mais il a la nuit devant lui, la nuit devant vous, « libre et solitaire », tout à son rêve d’ivresse, se délectant de cette entrée en matière qui, vous aurez reconnu, n’est autre que « Le vin de l’assassin » de Baudelaire : « Autant qu’un roi je suis heureux. » Un garçon trop romantique et élégant pour être mauvais. Un garçon qui, s’il fait mine de se vautrer et de déraper, prend la pose avec malice, jouant de sa voix nonchalante et désinvolte, et jouant d’une pop rock qui invite d’abord et avant tout à jouir.

Voici la pluie, le single de Romain Pinsolle :

Romain Pinsolle - La pluie

« Gueule d’ange » aux « joues creuses », le jeune homme tient davantage du peintre Pierre Bonnard que d’un Alain Bashung. Toutes en couleurs et touches délicates, ses compositions comme les œuvres du postimpressioniste devraient sans peine marquer les esprits. Dans ses tempes de jeune musicien, des figures éclectiques et tout sauf tièdes : le rock de Chuck Berry, les Stones, ACDC ; le blues à la folie ; les mots de Moustaki et de Gainsbourg.
Retour à l'accueil